Une étude montre que le handicap moteur, chez les patients SMA, serait compensé par de meilleures aptitudes intellectuelles

17/01/2019

Une étude, menée par le Docteur Pradat de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, montre que les patients atteints d'amyotrophie spinale (SMA) compenseraient la perte de leur mobilité par un gain de neurones dans différentes parties du cerveau, dont celles impliquées dans l’intelligence. 

Ci-dessous le lien vers un article consacré à cette étude.

Pour mémoire, l'étude complète en anglais est consultable ici.

Please reload